Many thanks to Hanzík for the Czech translations!

tcc-case-title
légèrement geek  légèrement geek

Cas 114

Caractères spéciaux

(Sorry, this page has not been translated by the translator you selected.)

Les systèmes du Temple recevaient des erreurs sporadiquement, lorsqu’ils interagissaient avec un service d’enregistrement des documents dans l’Extrême Occident. Le maître Java Bawan décida de mener l’enquête.

Pour l’assister, une liaison vers le temple de l’Ouest fut envoyée de la province d’à-côté. Le messager était un homme débraillé avec une mobylette bruyante ; sa capacité à traduire le langage technique était la seule qualité pour le pardonner.

“J’ai trouvé le problème,” dit Bawan au messager. “Si le titre du document contient une apostrophe typographique, ce caractère n’apparaît plus quand on recherche l’enregistrement. Veuillez s’il vous plaît informer les Moines de l’Ouest de ce défaut.”

Le messager repartit dans sa province et téléphona à Bawan le lendemain.

“Les moines m’assurent que ce n’est pas un défaut,” dit-il. “Ils disent : nous ne gérons pas les caractères spéciaux.”

Bawan hocha la tête. “Revenez à mon temple demain. Nous trouverons ensemble un moyen de leur faire entendre raison.”

Le lendemain, le messager passait la Route de la Lune Mourante sur sa mobylette pétaradante. Après avoir passé un panneau annonçant PONT DE ZJING en grandes lettres rouges, il se trouva en train de traverser une vaste gorge sur un pont de cordes et de planches. Tout droit face à lui, il voyait une magnifique chênaie et, derrière eux, les tours du Temple. Saisi par la beauté de la scène, il ne remarqua pas que des planches manquaient au milieu du pont, sur dix mètres.

Messager et mobylette se trouvèrent soudainement en train de dégringoler dans la gorge.

Du balcon supérieur de la tour Est, maître Bawan hocha la tête et rentra. Il fit appeler un jeune moine de son bureau quelques étages en dessous.

“Emmenez ceci de l’autre côté duPont de Zjing,” dit-il, en lui donnant une planche de bois. Elle était peinte en rouge et on pouvait y lire FERMÉ.

“Qu’est-ce que c’est ?” demanda le moine.

“Des caractères spéciaux,” répondit le maître.

Note du Traducteur

Le titre original, “Character assassination”, fait bien entendu référence aux caractères et à l’assassinat. Mais l’expression entière signifie en anglais une opération de discréditation d’une personne (rumeurs etc) pour ruiner sa réputation. Nous autres francophones nous contenterons de l’allusion au caractère, non moins spécial, de Bawan.