Many thanks to Hanzík for the Czech translations!

tcc-case-title
extrêmement geek  extrêmement geek

Cas 166

Tempus Fugit

Le Clan des Os de Fer venait d’appliquer les mises à jour les plus récentes aux serveurs du Temple. Après avoir examiné quelques fichiers dans /usr/include, le maître hébergeur Yishi-Shing secoua la tête.

Un moine le remarqua et demanda, “Maître, voyez-vous quelque raison de vous inquiéter ?”

Yishi-Shing dit, “Le type time_t, par lequel on obtient l’heure du système, est un signed long—soixante-quatre petits bits.”

Surpris, le moine ouvrit l’application abaque sur sa tablette et joua rapidement des perles. “Un tel nombre peut représenter environ deux cent quatre vingt douze milliards d’années, dans les deux sens,” dit le moine.

“Et cela ne te trouble pas ?” demanda Yishi-Shing. “L’existence elle-même cessera dans un nombre fini de secondes, et même ceux qui ont fait nos systèmes d’exploitation nous narguent avec ce fait !”

Le moine réfléchit un moment et dit : “Il n’y a pas si longtemps time_t ne faisait que trente deux bits—incapable de compter aussi peu que deux siècles. Il ne restait que quelques décennies avant la fin de son Univers quand on l’a étendu.

Je suppose que, d’ici à ce qu’on arrive à la fin de nos deux cent quatre vingt douze milliards d’années, on recevra un nouveau patch.”

Le maître fut rassuré.

* Il est intéressant de noter que la physique prédit actuellement la mort thermique de l’Univers dans pas moins de 10^100 ans, avec pour conséquence un nouveau Big Bang dans peut-être 10^(10^56) ans. Cela signifie que pour afficher l’uptime en secondes de l’Univers juste avant son reboot, nous aurions besoin d’un time_t de (3.32e56 + 30) bits. Comme la planète Terre n’a que 1.33e50 d’atomes à notre disposition, il nous faudrait environ 2.5 millions de Terres (ou en gros une seule naine jaune) pour construire un simple registre. Et maintenant, où peut-on trouver une naine jaune ? Hmmmmm...