Many thanks to Hanzík for the Czech translations!

tcc-case-title
légèrement geek  légèrement geek

Cas 181

Futur Imparfait

La même nonne revint voir Shinpuru dans son jardin le lendemain, où le moine faisait son dernier désherbage de l’hiver.

“Tu m’as parlé de regarder vers le futur,” dit la nonne. “Mais que sommes-nous dans le futur sinon des corps moisissants ? Eh, toi-même, te voilà presque à moitié mort ! J’ai vu comment tu laisses des moines plus jeunes diriger les projets que l’on t’offrait. Tu ne lèves pas d’objection quand ces jeunes pousses choisissent de nouvelles technologies mystérieuses qui rendent obsolètes tes dizaines d’années d’expertise—au lieu de cela, tu luttes pour ne pas te laisser distancer, et tu contribues chaque année moins que l’année d’avant ! Pourquoi devrais-je te suivre quand tu marches volontairement vers ta propre tombe ?”

Shinpuru tira sur une tige flétrie, la donna à la nonne, et dit, “Celle-ci ne convient pas à mon jardin. Car bien qu’elle s’accroche encore à la vie, elle vole l’eau de mes semis, et ne porterait que des fruits amers.”

Puis Shinpuru approcha son oreille d’une autre tige, identique à la première. Après un moment, il hocha la tête. “Celle-ci peut rester, car elle ne souhaite que faire partie d’une belle récolte.” Il tira sur la seconde tige, l’écrasa dans ses mains, et fit un trou profond dans lequel il en déposa les graines pour qu’elles attendent le retour du printemps.