Many thanks to Hanzík for the Czech translations!

tcc-case-title
modérément geek  modérément geek

Cas 184

Le Jeu de la Vie

(Sorry, this page has not been translated by the translator you selected.)

Jinyu, l’Abbesse de tous les Clans et Préoccupations, inspectait ce qui se passait dans son Temple quand elle arriva devant un des développeurs des nouvelles applications mobiles, trimant à son bureau. Elle jeta un oeil au-dessus de l’épaule du moine pour voir ce à quoi il travaillait, mais son écran ne montrait que de petits carrés noirs palpitant sur un champ blanc. Jinyu tapa légèrement de sa canne le crâne du moine.

“Explique cela,” dit l’Abbesse, pointant sa canne vers l’écran.

“J’ai conçu une nouvelle structure de données légère,” dit le moine, “et je voulais voir si je pouvais l’utiliser pour implémenter une simulation efficace du ‘jeu de la Vie’.”

Le moine appuya sur un bouton à l’écran de sa tablette, qui devint intégralement blanc. Puis il dessina une ligne en dents de scie avec un stylet. Quand il appuya sur le même bouton, la ligne éclata et s’ouvrit, répandant comme des confetti de pixels sur l’écran.

Jinyu fronça les sourcils. “Alors c’est le ‘jeu de la Vie’, c’est ça ?”

Le moine hocha la tête nerveusement.

Jinyu vida l’écran comme elle avait vu le moine le faire juste avant. Puis elle prit le stylet et écrivit proprement sur la tablette :

TOUT LE TRAVAIL
DE TOUTE NOTRE VIE

Quand elle appuya de nouveau sur le bouton, les mots de dissolvèrent, comme s’ils avaient été putréfiés, dans une mare de vers blancs et noirs qui s’agitaient. Des asticots s’élevèrent des essaims de mouches de pixels noirs : se dispersant, se multipliant, se rencontrant et mourant. Des fourmis charognardes quittaient les cadavres, glissant au loin à l’unisson vers des destins dans l’infini inconnu. En un rien de temps, tout ce qui restait était un grand désert blanc, où quelques poussières frémissaient dans un invisible vent léger.

Jinyu rendit sa tablette au moine. “Une simulation des plus précises.”

* Le texte que vous lisez en laissant la souris sur l’image est de