Many thanks to Hanzík for the Czech translations!

tcc-case-title
modérément geek  modérément geek

Cas 20

Ni oui ni non

Une nonne du Clan de l'Empreinte d'Éléphant était assise en tailleur sur son bureau, et contemplait silencieusement un diagramme Entité-Association sur son tableau blanc.

Le maître Java1 vit ceci et s’approcha.

Le Dieu du Silence Entre les Mots était déjà dans la pièce.

- - -

La nonne désigna le diagramme. « Cette colonne intitulée complet est déclarée comme contenant un entier. En examinant les données, on voit qu’elle ne contient que deux valeurs uniques : zéro et un. Je suppose que le zéro représente la fausseté, et l’unité la vérité. »

Le maître : « Seul un initié peut dire ce qui est compté par ces nombres. »

Le Dieu du Silence Entre les Mots : « La simple présence d’un zéro implique l’existence d’un un pour le compter, puis d’un deux pour les compter tous deux, et ainsi de suite à l’infini. L’univers a-t-il ainsi éclos de la coquille d’un œuf de serpent ? »

- - -

La nonne leva deux doigts de sa main droite. « J’ai songé à écrire un deux dans une ligne quelconque, juste pour en observer les effets sur l’application. »

Le maître : « Vous cherchez à déterminer si la vérité est représentée par la présence d’un un, ou l’absence d’un zéro. »

Le Dieu du Silence Entre les Mots : « L’absence de zéro implique une présence. La présence d’un zéro implique une absence. Quand le serpend se mord la queue jusqu’au bout de la langue, qu’en reste-t-il ? »

- - -

La nonne toucha son menton de l’index. « La colonne autorise également les null. Si la colonne correspond à une question, la convention veut que null représente une réponse inconnue. »

Le maître : « Ce null est soit la pause rusée qui précède un mensonge, ou le délicat silence avant la révélation de la vérité. Sa qualité repose entièrement sur ce qu’il deviendra. C’est seulement lorsqu’il cesse d’exister que l’on peut comprendre ce qu’il était. »

Le Dieu du Silence Entre les Mots : « Le spectre emprunte la forme du défunt. Mais quelle forme donner à l’esprit de celui qui n’est pas encore né ? »

- - -

La nonne plaça ses mains en clocher. « Avant que l’application interroge la base de données, la valeur de cette colonne est inconnue. Après, toute valeur nulle dans cette colonne sera représentée intentionnellement par un booléen null. La valeur est alors simultanément connue et inconnue. »

Le maître : « Nous avons appris que nous n’avions rien appris, et pourtant cela est la base de la sagesse. »

Le Dieu du Silence Entre les Mots : « Le sage et l’idiot vont à leur perte de la même façon : tous deux croient que le sage est un idiot. Où, donc, peut-on trouver la sagesse ? »

- - -

La nonne reposa ses mains sur ses genoux. « L’entier SQL null, rendu persistant, devient le booléen null dans la mémoire fugace. Deux riens, de natures complètement différentes. Comment des absences peuvent-elles être inégales ? »

Le maître acquiesça.

Le Dieu du Silence Entre les Mots leva le sourcil.

1 Probablement Kaimu.