Many thanks to Hanzík for the Czech translations!

tcc-case-title
légèrement geek  légèrement geek

Cas 24

Le carnet rouge

Dans les annales du Temple du Gong d'Airain du Matin, ce qui suit est rapporté au chapitre intitulé Test unitaire :

Il arrivait occasionnellement au maître Java Kaimu de répondre à une question par l’unique mot null. Lorsqu’on lui demandait ce que cela signifiait, il répondait invariablement avec le même impénétrable null.

Un jeune moine, solitaire et chétif par nature, commença à prendre note de quelles questions suscitaient cette réponse. Il consigna celles-ci dans un petit carnet rouge, dont les pages se remplirent rapidement au cours des mois. On vit le moine méditer sur ce carnet jusque tard dans la nuit.

« As-tu enfin déchiffré l’esprit de notre cher maître Kaimu ? » raillèrent un jour ses frères.

« Null » dit le moine.

Ils l’attrapèrent et le rossèrent jusqu’à ce qu’il soit bien meurtri. Son précieux livre rouge, ils le jetèrent au feu.

Le maître Java eut vent de cela, et ordonna à l’abbé du clan d’enquêter. « Voici quarante-huit questions pour le jeune moine, » dit le maître. « Rapportez-moi ses réponses. »

L’abbé s’exécuta. Pour la plupart des réponses, le moine répondit simplement. Pour plusieurs, il réagit par l’énigmatique null. Pour le reste, il resta silencieux.

Le maître Java caressa sa barbe en examinant le papier que lui avait donné l’abbé.

« Pour sa réponse à la question douze, tirez-lui l’oreille, car il a été insolent, » dit le maître. « Pour sa réponse à la question trente-et-un, flagellez-lui le dos avec une baguette de saule, car il a tergiversé. Ensuite, fournissez-lui un autre carnet rouge. »

« Et pour les frères qui l’ont battu ? » demanda l’abbé.

« Récompensez-les, car ils ont rendu service au temple. Je sais maintenant que l’algorithme du moine est faillible. »

Topics...  null, testing