Many thanks to Hanzík for the Czech translations!

tcc-case-title
modérément geek  modérément geek

Cas 37

Simulation

Le site de gestion de commandes du Clan de l'Araignée se comportait bien en production, mais l’environnement de développement était si instable que le clan ne pouvait tester ses changements qu’au mieux deux heures chaque jour. Maintenant une échéance s’approchait rapidement. Les moines se seraient arrachés les cheveux s’ils n’avaient pas déjà été tondus en prévention d’un tel spectacle.

« C’est parce que le Clan du Singe Rieur n’arrête pas de couper leurs serveurs de développement » se plaint le moine supérieur du Clan de l’Araignée à l’un des prêtres. « Sans ces services, notre code ne peut faire aucune requête sur les préférences des utilisateurs ou sur le contenu du panier ! »

« Nos redémarrages sont nécessaires, » dit le supérieur du Singe Rieur. « Nous aussi devons déployer du code durant la journée. Le Clan de l’Araignée pourrait peut-être simuler les services dont ils ont besoin. Les données seraient factices, mais les interruptions ne causeraient plus autant de troubles. »

« Inacceptable ! » dit le supérieur du Clan de l’Araignée. « Vous nous demandez de consacrer des efforts à produire un piètre substitut juste pour circonvenir à vos manquements ! » Il se tourna vers le prêtre. « Quand le soleil se couche ou se cache derrière un nuage, notre scribe ne reste pas assis à rien faire comme ses antiques prédécesseurs, parce que sa lampe halogène éclaire autant le jour que la nuit. Les services du Singe Rieur devraient en suivre l’exemple et être aussi fiables que l’électricité qui alimente cette lumière constante ! »

Le supérieur du Singe Rieur considéra cela.

Tard dans la nuit, le supérieur du Clan de l’Araignée fut réveillé par un bruit à sa porte. Il se couvrit et invita le visiteur à entrer.

« À la demande du Singe Rieur, j’apporte un petit cadeau de mes quartiers, » chuchota la voix d’un vieil homme. Ce n’était autre que le scribe du temple, qui plaça une bougie allumée sur la table. « Cela s’avère quelquefois nécessaire par mauvais temps. »