Many thanks to Hanzík for the Czech translations!

tcc-case-title
légèrement geek  légèrement geek

Cas 44

Le Moine à Rebours

(Sorry, this page has not been translated by the translator you selected.)

Un certain moine avait une bizarre méthode d’écrire du code. Quand on lui présentait un problème, il écrivait tout d’abord nombre de tests automatiques vérifiant que le code à écrire serait correct. Bien sûr, ceux-ci échouaient, puisqu’il n’y avait encore rien à tester. Une fois seulement les tests achevés, le moine se mettait à travailler sur le code désiré proprement dit, progressant assidûment jusqu’à ce que tous les tests passent.

Ses frères se moquaient de ce procédé, qui faisait que le moine ne produisait que moitié moins de code applicatif que ses pairs—qui plus est seulement après un long délai. Ils l’appelaient Luohou, le Moine à Rebours.

Le maître Java Banzen eût vent de ceci. « Je vais enquêter, » déclara-t-il.

À son retour, le maître décréta que tous les membres du clan ayant terminé leurs tâches hebdomadaires pouvaient venir nager avec lui à la cascade, comme récompense pour leur efficacité. Le Moine à Rebours resta à son poste, seul.

Du haut de la falaise, l’aîné des moines regarda par dessus le bord du plongeoir et eut un mouvement de recul.

« Maître ! » s’écria-t-il. « Quelqu’un a écarté les pierres du barrage ! Le trou d’eau est vide. Seules des algues et des pierres pointues nous attendent en contrebas ! »

De son bâton, Banzen poussa l’adolescent vers le précipice.

« Assurément, » dit le maître, « vous pourrez résoudre ce problème une fois arrivé en bas. »