Many thanks to Hanzík for the Czech translations!

tcc-case-title
légèrement geek  légèrement geek

Cas 67

Graisse

(Sorry, this page has not been translated by the translator you selected.)

Le lundi, le dernier abbé restant du Clan de l'Araignée appela maître Java Suku à son bureau.

« Vous êtes fort en retard sur le calendrier, » dit l’abbé, ouvrant un éventail peint. « Je vais vous aider à choisir vos priorités. L’analyste me dit que le but premier de votre application est de produire des graphes de données historiques. Par conséquent, ordonnez à tous les développeurs de cesser leurs activités en cours et de terminer le module de génération de graphiques. »

« Comme l’abbé le commande, » dit Suku. Elle salua très bas et s’en fut.

- - -

Le mardi, l’abbé appela Suku à son bureau.

« J’ai parlé avec le client, » dit l’abbé, limant ses ongles longs. « Ils peuvent se passer des graphiques pour la première livraison, pourvu qu’on puisse exporter les données sous forme d’une table. Ordonnez à tous les développeurs de cesser leurs activités en cours et de terminer le module d’export de données. »

« Comme l’abbé le commande, » dit Suku. Elle salua très bas et s’en fut.

- - -

Le mercredi, l’abbé appela Suku à son bureau.

« J’ai parlé avec les commerciaux, » dit l’abbé, tirant méticuleusement une aiguille à travers un cadre à broder. « Ils ont plusieurs clients potentiels qui seraient conquis si nous offrions la visualisation géographique dans la première livraison. Ordonnez à tous les développeurs de cesser leurs activités en cours et de terminer le module de génération de cartes. »

« Comme l’abbé le commande, » dit Suku. Elle salua très bas et s’en fut.

- - -

Le jeudi comme le vendredi, l’abbé appela Suku à son bureau.

L’entrevue se déroula tout comme les jours précédents.

- - -

Le samedi, l’abbé appela Suku à son bureau.

« Vous avez bien peu progressé cette semaine, » dit l’abbé, tirant un minuscule râteau à travers un jardin de sable miniature sur son bureau. « Expliquez-vous. »

« Comme l’abbé le commande, » dit Suku. D’un moulinet de son bâton elle frappa l’abbé à la nuque, l’étalant sur son bureau, inconscient dans une nappe de sable blanc.

- - -

Le dimanche, l’Abbesse de Tous les Clans et Préoccupations appela Suku à son bureau.

« L’abbé de votre clan a fait le souhait que j’annule votre entretien matinal de sa part, » dit l’Abbesse, « car il semble qu’il soit tombé dans notre plus profond puits et ne puisse en ressortir. »

« N’y a-t-il pas de robustes échelons de fer scellés dans les murs ? » demanda Suku.

« Il semble qu’ils aient été minutieusement graissés, » dit l’Abbesse d’un ton contrarié. « Ainsi que la corde à seaux. Et que les murs de pierres eux-mêmes. L’abbé a grimpé quelques kilomètres ce matin, mais malheureusement ce sont toujours les mêmes dix pieds. Ordonnez à tous les développeurs de cesser leurs activités en cours et d’observer ses progrès. Je pense qu’ils les trouveront des plus édifiants. »

« Comme l’abbesse le commande, » dit Suku. Elle salua très bas et s’en fut.

Topics...  management