Many thanks to Hanzík for the Czech translations!

tcc-case-title
modérément geek  modérément geek

Cas 165

Sécurité intégrée

Quand le moine Landhwa fut chargé d’implémenter une nouvelle couche de sécurité pour les applications du Clan de l'Araignée, son ennemi de longue date—le moine Wangohan—soupçonna que la fin de Landhwa était enfin à portée de main. Car la sécurité exigeait une attention au moindre détail, et chacun savait Landhwa impatient et paresseux.

De fait, quand plusieurs applications furent déployées en production avec le code de Landhwa, l’assistance technique fut immédiatement inondée de plaintes. Les utilisateurs ne pouvaient pas modifier leurs données personnelles ou voir leurs commandes en cours, et le lien “Contactez-nous” renvoyait fort ironiquement une page 403 Forbidden. La matinée fut chaotique.

Landhwa fut convoqué à une conférence de crise des abbés du Temple. Wangohan restait sans rien faire à se demander s’il verrait de nouveau son rival—et le cas échéant, en combien de morceaux.

C’est ainsi à la grande surprise de Wangohan que Landhwa réapparut dans l’heure, arborant toujours le même sourire irritant.

Consterné, Wangohan s’en fut voir l’abbé supérieur. “Quelle correction pour Landhwa ?” demanda le moine.

“Aucune correction,” dit l’abbé. “Car quand l’erreur a été portée à son attention, il nous a montré une sécurité intégrée qu’il avait mise en place. Si un flag particulier est mis dans la base de données, l’API de Landhwa va contourner la nouvelle couche de sécurité pour utiliser l’ancienne. Maintenant tout va bien, et nous allons pouvoir enquêter sur le problème à loisir sans devoir faire un retour en arrière de toute la livraison.”

“Bien entendu, cela ne va pas absoudre le moine de sa négligence !” protesta Wangohan. “S’il avait fait plus attention ou testé avec plus d’exhaustivité, un tel débranchement d’urgence n’aurait même pas été nécessaire !”

“Cela est peut-être vrai,” dit l’abbé supérieur. “Mais s’il y a de la négligence, il y a aussi de l’humilité. Quand Wangohan déclaire aujourd’hui je serai parfait, nous louons sa détermination mais savons que sa cause est perdue. Landhwa non seulement reconnaît son imperfection, mais il nous en protège des conséquences. Mais courage ! Je suis certain que, avec un peu d’efforts, tu pourrais apprendre un de ces jours à devenir aussi paresseux que lui.”