Many thanks to Hanzík for the Czech translations!

tcc-case-title

Un novice demanda au maître Banzen : « Qu’est-ce qui sépare le moine du maître ? »

Banzen répondit : « Dix mille erreurs ! »

Le novice, qui n’avait pas compris, cherchait à éviter toutes les erreurs. Un abbé vit cela et amena le novice à Banzen pour qu’il le corrige.

Banzen expliqua : « J’ai fait dix mille erreurs ; Suku a fait dix mille erreurs ; les patriarches de l’Open Source ont chacun fait dix mille erreurs. »

Le novice demanda : « Et le vieux moine qui travaille sur le bureau à côté du mien ? Il a très certainement fait dix mille erreurs aussi. »

Banzen secoua la tête tristement. « Dix erreurs, mille fois chacune. »